dune-immobilier

Quelle est la différence entre une caution et un dépôt de garantie ?

La location d’un bien immobilier est une transaction finalisée avec l’établissement d’un contrat, et l’avancement de montants importants dans certains cas. Cette procédure sert généralement à engager la responsabilité du locataire envers le bailleur, et plusieurs solutions permettent de se protéger face aux éventuelles situations d’impayées. Le cautionnement et le dépôt de garantie figurent parmi les options de couverture populaires, et possèdent notamment des fonctionnements différents.

Dépôt de garantie : le versement direct

Le dépôt de garantie caractérise une somme monétaire remise à un bailleur (propriétaire, agence immobilière, etc.) avant le début de location. En effet, l’argent sera directement versé par le locataire à la signature du contrat de bail dans le but d’honorer ses obligations face à la loi. Le prix impliqué équivaut généralement à un mois de loyer dans le cas d’une location non meublée, et à 2 mois de loyer sans charges pour les locations meublées.

A l’échéance de l’accord ratifié, le dépôt conservé sera automatiquement rendu à l’occupant par le bailleur dans un délai de 1 mois suivant la remise des clés. Toutefois, ce dernier est en droit de garder partiellement ou en totalité le coût de garantie si le locataire est à l’origine d’impayés sur le loyer, ou de dégradations du bien observées lors de l’état des lieux de sortie. Attention, toutes retenues devront être justifiées, et aucun dépôt de garantie ne peut être réclamé pour les loyers payés en avance sur une période supérieure à 2 mois.

Caution, le garant du locataire

La caution représente une personne physique endossant le rôle de responsable de toutes les actions devant être exécutées par le locataire. En outre, ce tiers sera tenu de régler les dettes au nom de ce dernier pendant l’intégralité de la durée du contrat, et devra donc soumettre un dossier attestant de sa solvabilité au propriétaire. Il faut également noter qu’il existe 2 types de caution :

  • La caution simple autorise le bailleur à demander les loyers non-payés avant d’entreprendre des procédures envers l’individu s’étant porté caution.
  • La caution solidaire est plus sûre pour le bailleur car le garant sera automatiquement mis en demeure de s’en acquitter, et cette option implique d’ailleurs tous ses biens (salaire, pension, possession immobilière, etc.).

Choisir le mode de recouvrement adapté

Le dépôt de garantie est un moyen de récupération rapide de l’argent conservé offrant des possibilités de négociations à l’amiable avec le locataire. De ce fait, la pratique est idéale pour des locataires fiables souhaitant occuper un logement. En revanche, le cautionnement est recommandé si le bailleur veut maintenir une ligne défense supplémentaire au détriment d’un engagement plus conséquent, mais garde aussi la possibilité de résilier celui-ci unilatéralement pour une caution à durée déterminée.

Quitter la version mobile